Santé, Thérapies
Leave a comment

Le régime du docteur Shinya

salade de légumes

Le régime alimentaire Shinya qui joue sur le contenu des repas et sur la manière de les prendre. Il protège du cancer, du diabète et des maladies cardio-vasculaires. Les livres du docteur Shinya sont intéressants mais très redondants. On a souvent l’impression qu’un secret va être dévoilé, mais il n’en est rien : il s’agit d’avoir une alimentation riche en enzymes en évitant les produits industriels et en privilégiant les aliments bio et fermentés. En gros.

Le docteur Shinya, un médecin renommé

Le docteur Shinya est un Professeur de chirurgie américano-japonais. On lui doit la chirurgie du côlon par voie endoscopique. Il a exploré des milliers de côlons dans toute sa carrière (miam miam !), ce qui lui a permis d’établir un lien direct entre l’état de notre tube digestif et les maladies.

En interrogeant ses patients sur leurs habitudes alimentaires, il a dégagé les points principaux d’une bonne santé. Il affirme que parmi ses patients, ceux qui suivent son régime n’ont jamais eu de cancer ou de rechute de cancer.

Pour lui, le facteur le plus important dans l’alimentation est la présence d’enzymes. Plus notre alimentation permet de nous en procurer et de préserver ceux qu’on a, plus on a de chances de rester en bonne santé.

Les règles de bonne alimentation du docteur Shinya

Les proportions idéales d’aliments

85 à 90 % d’aliments d’origine végétale selon la répartition suivante : 50 % de céréales complètes et légumineuses, 30 % de légumes et 5 à 10 % de fruits, de graines et d’oléagineux (noix, noisettes, amandes…).
10 à 15 % de protéines d’origine animale (surtout des poissons, un peu de volaille et de viande rouge, des œufs) : ne manger que 90 à 120 grammes par jour.
À cela, on peut rajouter des laits végétaux, du pollen, des algues, de la levure de bière, les aliments fermentés qui sont très précieux.

Les aliments déconseillés

— Les produits laitiers qui abîment énormément le tube digestif. Mais à la lecture de l’ouvrage, on voit qu’il critique surtout les produits à base de lait pasteurisé.
— Le café et le thé : pas plus de 2 tasses par jour selon lui, voire aucune si on peut, car ils sont une grosse agression pour l’estomac.
— Les sucres rapides, le chocolatà moins de 70 % de cacao, l’alcool qui détruit les enzymes, les huiles végétales de mauvaise qualité, le sel blancet toutes les fritures.

La qualité des aliments

Le mieux est de manger bio et complet : rien de nouveau sous le soleil. Ajoutez à cela une eau non polluée.

Le planning de l’alimentation

C’est ici que réside l’originalité et la difficulté du régime.
— Le docteur Shinya considère comme essentiel de s’endormir avec l’estomac vide ce qui oblige à manger tôt, 4 à 5 h avant le coucher. Pour l’eau, cela signifie essayer de ne pas boire à partir d’une heure avant le coucher, car contrairement aux idées reçues, l’eau ne transite pas instantanément par l’estomac.
— Ne rien manger entre les repas, sauf des fruits. Si la faim vous tenaille avant de dormir, vous pouvez manger un morceau de fruit une heure avant de vous coucher.
Ne jamais manger les fruits en fin de repas, vous ne bénéficierez pas des enzymes. Les manger une demi-heure au plus tard avant les repas. Vous pouvez faire un petit déjeuner composé exclusivement de fruits.
— Buvez 8 à 10 verres d’eau par jour, mais jamais pendant les repas. Le docteur Shinya propose de boire 1 à 3 verres d’eau le matin au réveil, puis 2 à 3 verres d’eau une heure avant les repas.
— Remarque personnelle : le seul écart que je pense être acceptable, c’est de boire, une demi-heure après un repas (après la sieste par exemple) l’équivalent d’une petite tasse à café d’eau la plus chaude possible, afin d’aider la digestion.
— Une sieste de 20 minutes après les repas est recommandée pour que le corps puisse se dédier au début de la digestion.
Mastiquez chaque bouchée 30 à 50 fois, pas moins.
— Faites régulièrement un petit déjeuner de fruits frais : comme les fruits ne nécessitent pas d’enzymes pour être digérés, vous préservez votre stock d’enzymes et laissez au corps le temps de les utiliser pour autre chose que la digestion.

Sources :
Le régime Shinya, Hiroshi Shinya, éditions Guy Trédaniel
Tout se joue dans l’intestin, Hiroshi Shinya, éditions Guy Trédaniel
L’enzyme de rajeunissement, Hiroshi Shinya, éditions Guy Trédaniel

Votre avis m’intéresse :)