Prendre soin de sa santé sans médicaments, Santé du corps et de l'esprit
Leave a comment

Grossesse : la préparer, bien la vivre, la terminer en beauté !

Yoga prénata

J’ai compilé les conseils les plus pertinents pour une grossesse qui se passe au mieux. Certains sont très étonnants, et ce n’est pas du click-baiting ! Bonne lecture !

1ère partie : Préparer la grossesse

Les quelques conseils ci-dessous visent à aider le corps à se préparer à la grossesse, notamment en cas de difficulté à tomber enceinte. Attention, il ne s’agit pas de thérapie contre la stérilité « physique ». En revanche, si jamais la difficulté est émotionnelle ou énergétique, ils peuvent vous aider. Mais ce n’est qu’un petit coup de pouce !

Tout d’abord, avant d’essayer d’être enceinte, adoptez pendant 6 mois un mode de vie sain en évitant et en contrebalançant le plus possible les différents polluants et blocages physiques, émotionnels et mentaux !

Pierres en équilibre
Trouver l’équilibre…
  • Quelques visites chez un ostéopathe ou autre thérapeute manuel pour vous assurer que les fondations sont solides.
  • Allongez-vous plusieurs fois 5 minutes dans la journée pour le dos. Mieux vaudra avoir un dos en pleine forme avant de tomber enceinte !
  • Petite détox du foie, et des autres émonctoires éventuellement. Ne cherchez rien de compliqué. Un complément à base d’artichaut/et ou de radis noir sera très bien. Certaines ampoules de plantes en pharmacie seront suffisantes.
  • Mangez bio autant que possible.
  • Buvez de l’eau de source ou une eau filtrée avec un système performant.
  • Investissez dans un purificateur d’air pour vous chambre à coucher, le sommeil étant le moment où vous allez le plus vous régénérer.
  • Limitez les ondes électromagnétiques et essayez-un système de protection : Fazz-up, bracelet Liberta, les CMO, les biomusic one
  • Reposez-vous suffisamment.
  • Évitez les situations stressantes autant que possible, ou compensez-les par des sessions courtes mais régulières de pratiques déstressantes comme la cohérence cardiaque, la relaxation, la méditation…
  • Regardez le plus souvent possible des films ou séries comiques pour vous faire du bien !
Mudra Mahatrika
Mudra Mahatrika

Pratiquez quotidiennement un mudra travaille particulièrement sur la région pelvienne : mudra mahatrika.

Joignez le pouce et l’index de chaque main, et connectés ces deux « boucles ». Les 2 auriculaires se touchent, et les majeurs et annulaires restent relâchés.

Respirez tranquillement en imaginant amener l’air vers le bassin à l’inspiration.

2élixirs floraux peuvent vous accompagner durant cette préparation : celui de figuier qui influerait sur la fertilité et celui de grenadier si l’idée de devenir mère vous inquiète ou que votre désir de grossesse met en contradiction votre vie professionnelle avec votre aspiration à fonder une famille.

Bracelet Cicogne avec des correcteurs d'état fonctionnel
Bracelet CEF cigogne

Si vous êtes une aventurière des techniques alternatives, le bracelet Cigogne des correcteurs d’état fonctionnel de Kolstov est une piste intéressante. Perché, mais pourquoi pas !

2e partie :Une grossesse sereine !

La place de la 4e lombaire sur la colonne
La 4e lombaire : une vertèbre pendant la grossesse

1) Se faire accompagner

Si vous en avez la possibilité, faites-vous accompagner tout au long de la grossesse, et après l’accouchement, par prioritairement un thérapeute manuel (avec une surveillance de la 4e lombaire liée à l’élargissement du bassin selon Itsuo Tsuda!) et secondairement un acupuncteur (ou tout autre praticien énergétique).

Des disciplines comme l’haptonomie ou le yoga de la femme enceinte seront aussi très intéressantes.

2) Alimentation et compléments

En gemmothérapie, 3 plantes accompagnent la grossesse : bourgeons de châtaigner (qui régule le petit bassin), de framboisier (antispasmodique utérin) et de romarin (prévient les accouchements prématurés et gère les le métabolisme des hormones). 1 goutte de chaque par dizaine de poids du corps, 1 fois par jour. Des versions sans alcool sont disponibles chez Biogemm.

2 carences sont fréquentes pendant la grossesse : le calcium et le fer.
Pour les éviter :

  • Les reconstituants calcaires Weleda qu’on a du mal à trouver car l’ancienne forme n’est plus commercialisée.
  • Ferrum pomatum D1, 3 granules 3 fois par jour ou 10 gouttes 3 fois par jour, selon la forme choisie. Ce n’est pas censé vous donner du fer mais vous aider à mieux l’assimiler. Ou, plus folklorique, un clou planté 24 heures dans une de pomme, et consommer, à répéter tous les jours.

3) La promenade, façon Itsuo Tsuda

Promenade calme

C’est un conseil plus rare. Itsuo Tsuda conseille de faire une promenade quotidienne qui doit être toujours la même, à la même heure, toujours la même distance. Surtout, il ne faut pas combiner cette sortie à une autre, type faire les courses ou du shopping. Et durant la promenade, faire 20 ans plus grands que les pas normaux, espacés de pas normaux. J’imagine que c’est une petite préparation en douceur pour le bassin. (Cœur de ciel pur, Itsuo Tsuda)

L’approche subtile

Points 11 en jin shin jyutsu
Points 11

1) Le jin shin jyutsu

Le jin shin jyutsu propose une manœuvre qui accompagne les changements hormonaux et qui a une action sur le bassin et les sciatiques. Parfait pour la grossesse ! Il y a 2 points à repérer : le 11, qui est à l’arrière de la gorge à la jonction du cou et des épaules, là les colliers passent à l’arrière, et le 25, au niveau du pli fessier là où vous sentez les ischions.

Point 25 en jin shin jyutsu
Point 25

Dans un premier temps, touchez avec votre main droite le point 11 gauche tandis que la main gauche touche le point 25 gauche, à travers le vêtements, du bout des doigts ou avec la paume de la main. Restez ainsi 3 minutes. Dans un second temps, la main gauche touche le point 11 droit tandis que la votre main droite touche le point 25 droit, à travers les vêtements, du bout des doigts ou avec la paume de la main. Tenez 3 minutes. Une fois ou deux fois par jour, cela sera très bien

Mudra Shanmuki
Mudra Shanmuki pour apprivoiser le silence intérieur

2) Un mudra pour se connecter à soi et à son enfant

Le mudra Shanmuki vous aide à créer un lien avec votre enfant en faisant favorisant le silence intérieur.

Pratiquez-le en portant votre attention sur votre respiration, sans chercher particulièrement à la modifier.

Le mudra est très simple : retirez lunettes ou verres de contact et fermez les yeux. Insérez le bout de vos pouces dans vos oreilles, touchez avec vos index vos paupières, effectuez une légère pression avec vos majeurs sur les bords du nez, reposez vos auriculaires sur votre lèvre supérieure et vos auriculaires sur votre lèvre inférieure.

3) Les élixirs floraux de la grossesse

Les élixirs floraux peuvent aussi vous accompagner. les laboratoires Deva proposent des élixirs sans alcool ! Courgette et pastèque sont une aide globale, sans résoudre un problème émotionnel particulier.

Elixir floral Deva pour la grossesse
Mélange d’élixirs floraux pour accompagner la grossesse

Pour renforcer le lien avec son enfant : tilleul en début de grossesse, myosotis en fin de grossesse.

S’il y a un problème d’acceptation de la grossesse et de la maternité (opposition avec le travail, avec son histoire, etc.) : le grenadier sera l’élixir adapté.

Un mélange spécial grossesse tout fait existe. Il contient la plupart des élixirs précédents, ainsi que qu’un autre adapté à l’hypersensibilité.

Pour les soucis du quotidien

1) Pour améliorer la circulation

L’eau florale d’hammamelis et/ou cyprès de Provence vous aideront. Mettez 1 cuillère à soupe de l’une ou l’autre ou du mélange dans un litre d’eau, à boire tout au long de la journée. A ne faire qu’à partir du 4e mois. Mieux vaut les prendre au tout début du problème, voire en prévention, s’il n’y a pas de contre-indication médicale.

Équipez-vous de semelles qui vont stimuler le retour veineux. Quelques idées : la semelle Solexia avec de la céramique, la semelle de Lejars, la kinepod (qui ne dit pas spécialement qu’elle joue sur le retour veineux, mais qui en en tout l’air) ou la classique Venoped. Idéalement, demandez idéalement l’avis d’un podologue.

Mélange de graines
Mélange de graines pour le transit !

2) Pour la digestion

Aidez le transit et apporter de bonnes graisses : graines de lin, sésame, tournesol, germe de blé, son d’avoine ou de riz, en quantité égale. Prendre une cuillère à soupe dans un yaourt le matin en mâchant bien. Cela vous apportera en plus de bonnes graisses !

En cas de problèmes types remontées acides : tisane de mélisse + marjolaine, tisanes de fenouil

3) Contre les crampes la nuit

La pommade de cuprum metalicum D1 est d’une grande aide. Appliquez l’équivalent d’un pois le soir sur les mollets.

4) Pour prévenir les vergetures

3 solutions s’offrent à vous !

  • Un remède anthroposophique chez Weleda, sous 2 formes au choix : l’huile silicea 1% oleum ou pommade de silicea D1.
  • l’huile contre les vergetures de chez Weleda.
  • Faire son mélange d’huiles d’avocat, bourrache, germe de blé, macadamia, mélangées ou juste une seule, ou deux, ou n’importe.

3e partie : Cap sur l’accouchement !

Le rétroplanning idéal !

Huile de massage Weleda pour le périnée
Huile de massage pour le périnée

À partir du 6e mois : tisane de feuilles de framboisier, et continuez 3 mois après l’accouchement. C’est censé préparer le bassin à la délivrance. Deux études semblent montrer que cela vaut la peine d’en prendre (ici et ici), tant qu’une autre est plus dubitative.

1 mois avant : massage du périnée plusieurs fois par jour avec de l’huile de macadamia ou avec l’huile de massage du périnée de Weleda.

3 semaines avant : cure d’harpagophytum pour prévenir les douleurs de l’accouchement. Attention, un rapport européen appelle à ne pas l’utiliser pendant la grossesse par précaution, tout en portant mention de ses usages traditionnels en Afrique à la fin de la grossesse. Cette piste est donc à considérer avec beaucoup de prudence !

Préparation anthroposophique weleda pour préparer l'accouchement
Formule C171 Weleda en version liquide

Quelques jours avant l’accouchement, la formule C171 de Weleda pourra aider. 3 granules (ou 10 gouttes selon la forme choisie) 3 fois par jour. Puis le jour J, 3 granules toutes les heures, puis tous les quarts d’heure. Enfin, 3 granules 1 à 2 fois entre la naissance et la délivrance.

Pendant l’accouchement, voici une recette si les contractions ne sont pas assez fortes durant le travail (à avoir préparé au cas où, bien sûr) :

Huile essentielle de clou de girofle
Huile essentielle de clou de girofle

Dans un flacon de 10 ml, versez 70 gouttes d’huile essentielle de clou de girofle, 70 gouttes d’huile essentielle de palmarosa, 35 gouttes d’huile essentielle de bois de rose. Complétez avec de l’huile végétale de noisette.

Pendant le travail, massez avec 6 gouttes le bas du dos au niveau des fossettes lombaires, toutes les 20 minutes. Il faut un peu d’aide, évidemment !

Source : http://www.aroma-zone.com/aroma/dossier_grossesse.asp

Le conseil improbable : savoir quand pourvoir se relever

Pour Itsuo Tsuda, la grossesse et l’accouchement doivent être l’occasion pour le corps de se régénérer. Il explique à partir de quel moment la femme qui vient d’accoucher devrait se lever pour ne pas déséquilibrer durablement son bassin qui vient de travailler. Extrait :

Thermomètre, utile pour savoir quand se relever après l'accouchement
Un thermomètre pour sauver son bassin après l’accouchement !

« Le plus important », c’est le choix du moment de se lever. Après l’accouchement, le bassin se met à se refermer tout naturellement. Mais pas d’un seul coup. Il se referme d’un côté puis de l’autre. Cette fermeture se reflète sur la différence de température des deux côtés.

Si on mesure la température aux aisselles avec de bons thermomètres, on verra que pendant X temps après l’accouchement, la température des deux côtés décrit la même courbe.

Mais à partir d’un certain moment, c’est le côté gauche qui monte ou vice versa. La courbe se sépare en deux. C’est le côté plus élevé en température qui est en train de se refermer. Cette différence thermique est d’ordre de 6 ou 7 dixièmes de degré, donc pas très importante. Après quelques heures, les deux courbes se rejoignent, ce qui veut dire qu’un côté a fini son travail de fermeture.

C’est à la troisième coïncidence de température que les femmes peuvent assumer une position verticale.

Tome 4 de l'Ecole de la respiration d'Itsuo Tsuda

D’ordinaire, cette coïncidence thermique se produit avec un cycle de 8 heures mais quelquefois, de 6 heures.

Pourquoi interdire la position verticale pendant ce temps ? C’est qu’une fois que les femmes se lèvent, ne fût-ce qu’un instant, le travail de fermeture naturelle s’arrête. Elles garderont un côté plus ouvert que l’autre, provoquant un déséquilibre postural qui est à l’origine de toutes sortes de maux dont souffrent les femmes. »


Itsuo Tsuda, Ecole de la respiration, t. 4 « Un »

Et vous, quels remèdes ou astuces vous ont aidé pour votre grossesse ?

Votre avis m’intéresse :)