Author: Fabrice Nowak

tigre fatigué hypothyroïdie

Hypothyroïdie : fini de glander (malgré vous) !

L’hypothyroïdie désigne un fonctionnement à sous-régime de la glande thyroïde, cette glande située dans le cou. On tourne alors un peu au ralenti : on se sent fatigué, on est frileux, on s’irrite facilement, les cheveux et les ongles sont cassants… Et on peut même voir apparaître le fameux goitre, ce gonflement à la base du cou ! Souvent associée à un manque d’iode, cette maladie a aussi d’autres causes en Occident où il est plus rare de manquer de cet élément. La psychosomatique lie cette maladie à des difficultés d’expression, ce que je détaille plus bas. L’hypothyroïdie est rarement une maladie à traiter dans l’urgence. Aussi, avec l’accord de votre médecin, ne passez pas tout de suite au Levothyrox. Testez les stratégies ci-dessous avant de passer à des médicaments classiques et leurs possibles effets secondaires ! Remèdes pour stimuler sa thyroïde Avant tout, certains aliments captent l’iode et favorisent l’hypothyroïdie, comme les crucifères. Donc, réduisez votre consommation de choux, radis, navets… Au rang des aliments « goitrogènes », il y a aussi le manioc, la patate douce, le soja, …

lunettes

De quelques effets pervers des lunettes sur la vision

Une vision non optimale appelle systématiquement dans nos esprits une seule solution : des lunettes. Pourtant, cette solution n’est pas sans défauts. Je souhaite attirer l’attention dans cet article sur 2 effets pervers des lunettes qui peuvent concourir à dégrader notre vision. Je ne dis pas qu’il ne faut jamais porter de lunettes, mais que chacun doit évaluer les avantages et les inconvénients d’en porter. Les verres de correction des lunettes souvent trop forts Quand vous allez chez l’ophtalmo, il teste chaque œil et vous donne des verres adaptés à chaque œil. Or, la vision binoculaire est un peu supérieure à la vision monoculaire. Ce qui signifie que si vos deux yeux ont chacun 9/10 de vision, quand ils fonctionnent ils sont peut-être en fait à 9,25/10. (D’expérience, certains ophtalmos prennent cette donnée en compte, d’autres pas.) Vous vous retrouvez avec des verres trop puissants et une surcorrection. L’image va alors se former, non pas sur la rétine, mais juste un peu derrière ou devant. Si vous êtes myope, l’image se forme devant la rétine sans …

pompiers combattant le feu de la brûlure

Brûlure et coup de soleil : réagir à chaud !

Le jeu de mots du titre est particulièrement mauvais, mais il dit quand même une chose essentielle : plus on traite vite une brûlure, plus on la soulage rapidement et plus efficacement on évite les complications. Je n’évoque pas ici les brûlures qui nécessitent une intervention médicale, évidemment. L’eau : la plus froide possible ? Non ! Le premier réflexe est souvent de passer la partie brûlée sous de l’eau froide, voire glacée. On imagine que plus c’est froid, plus on va contrer la brûlure. Le hic, c’est que ça peut créer un choc thermique. Après le soulagement immédiat, viendront des douleurs plus fortes au bout de 20 minutes. Selon Reto Wettsein, chirurgien de la main qui a dirigé une étude sur la question, la meilleure stratégie consiste à passer la partie brûlée sous l’eau froide 1 minute maximum, puis sous l’eau tiède, voire chaude, mais sans vous brûler ! On vascularise ainsi la zone, ce qui aide grandement pour la guérison. Cette technique rappelle une technique que je préconise pour les entorses : non pas simplement appliquer du froid, mais …

plage remplie de monde bronzant au soleil

Le soleil, votre allié santé, même l’été !

Plus les années passent, plus s’ancre dans nos esprits le message : « Soleil = danger ». Le raisonnement est en gros : qui dit « soleil » dit « cancer de la peau », qui dit « cancer de la peau » dit « mort ». Ce qui est non seulement faux, mais dangereux ! Et en plus, ça gâche nos vacances au soleil ! Cette peur infondée du soleil ! D’abord, il faut se rendre compte qu’il y a globalement très peu de décès par cancers de la peau, même si ce type augmente régulièrement. C’est « seulement » le 9e cancer en France. Ensuite, il faut savoir de quoi on parle. Ce qu’on appelle cancer de la peau recouvre 3 réalités différentes. Les cancers sont : à 70 % de carcinomes basocellulaires, qui ne produisent jamais de métastases ; à 20 % des carcinomes épidermoïdes, plus agressifs et qui peuvent métastaser. Mais, pris à temps, ils ne présentent pas de danger. À tel point que c’est pour ça, j’imagine, qu’ils ne sont pas pris en compte dans les statistiques globales des cancers de l’Institut National du Cancer ; à 10 % des mélanomes, les plus …

Mariage gay à TPMP et canular homophobe

Du canular homophobe de TPMP

Pourquoi réfléchir à la séquence controversée du canular homophobe de TPMP plus d’un mois après ? Parce que 1) je procrastine ; 2) ça me permet d’arguer qu’il faut prendre du recul sur l’actualité et de qualifier pompeusement cette considération d’intempestive ; 3) ça permet de voir ce qui n’a pas été forcément dit, ou pas assez clairement ou sur un autre ton. Car je me trouve dans une position qui n’a pas été très représentée ces derniers mois : je trouve que canular était homophobe et en même temps j’aime bien TPMP et Cyril Hanouna. Aussi, je pense pouvoir donner un avis sans excès ni mépris, contrairement à la quasi-totalité des articles qui sont parus. C’est l’émission du lendemain, ci-dessous, dans qui m’a surtout intéressée, celle où les chroniquer sont revenus sur la séquence et la polémique. Étrangement, à part Cyril Hanouna, tout le monde trouvait que c’était trop injuste et que le canular était au pire « déplacé ». La séquence commence à 1 h 18 min 50 s. Personne ne semble réellement comprendre le fond du problème de ce canular. Plusieurs arguments sont avancés …

fracture du bras

Fracture : ressouder au plus vite les os

Les traitements pour une fracture sont proches de ceux des entorses. Mais vous éviterez les manœuvres manuelles. Et vous prendre par voie interne de quoi consolider les os. Les couleurs pour consolider une fracture La chromothérapie considère qu’une fracture est une rupture dans la machine humaine. C’est une pathologie qui introduit du froid, c’est-à-dire qui interrompt un mouvement. On utilise donc du rouge qui va relancer ce mouvement ou supprimer en profondeur ce froid. D’abord, projetez dans le noir le plus complet et sur la partie blessée de la couleur rouge pendant 4 minutes de rouge puis de la couleur verte pendant 50 secondes. Puis couvrez avec des vêtements la partie traitée pour qu’elle ne reçoive plus de lumière. Vous pouvez alors quitter la pièce noire. Ensuite, allongez-vous sur le dos pendant 20 minutes sans croiser les bras ni les jambes. Gardez les yeux ouverts pour que la couleur n’agisse pas sur le système nerveux. Répétez l’opération 5 jours après, surtout pas avant. Le soin peut relancer l’inflammation, et donc la douleur, de manière temporaire. Pas d’inquiétude ! …

Donner du sens à son travail : 2 pistes pratiques

Entre le burn-out et le bore-out, l’absentéisme et le présentéisme, le milieu du travail semble être un terreau de souffrance potentielle sans fin. Une logique de productivité sans borne presse les employés à en faire toujours plus, toujours plus vite en exigeant aussi un toujours mieux. Au risque de l’usure. Alors évidemment, il est dans la nature même de tout travail, de toute activité, de la vie même, d’user : le travail prend du temps, nécessite de notre énergie. Le corps se fatigue, mais l’esprit aussi. Au-delà des revendications sur la pénibilité physique du travail, on pourrait ajouter la pénibilité psychologique, celle qui ne va pas tant jouer sur l’espérance de vie que la qualité de vie. Il y a des métiers qui sont pour ainsi dire objectivement épuisants pour les nerfs : enseignants en fonction des âges des élèves et des milieux, forces de l’ordre, professions de santé… Mais il est un facteur de pénibilité psychologique fondamental : l’absence de sens. Pour Victor Frankl (1905-1997), psychiatre iconoclaste, la névrose majeure de notre temps n’est pas liée à …

entorse

Entorse : oubliez la poche de glace !

Une entorse n’est jamais à prendre à la légère. Non seulement elle peut être très douloureuse, elle peut laisser des séquelles si elle n’est pas soignée correctement. Il n’est pas conseillé de prendre des anti-inflammatoires immédiatement, car l’inflammation est la réaction de guérison du corps. La poche de glace n’est pas la meilleure solution ! Si vous le pouvez, consultez après un thérapeute manuel (ostéopathe, kinésithérapeute, chiropracteur…) dès que la douleur a disparu pour un rééquilibrage des appuis et une meilleure récupération ligamentaire. La chromothérapie, mieux que la poche de glace ! La chromothérapie est le soin que je conseille en priorité ! Il est mieux que le conseil consistant à mettre des glaçons : voici pourquoi. On conseille les glaçons pour contrer l’inflammation. Or, l’inflammation est le moyen pour corps de guérir le trauma. La chromothérapie va aller dans le sens de l’inflammation. La couleur rouge simule pour le corps une attaque de froid : le corps produit alors encore plus de chaleur. En fait, les glaçons fonctionnent aussi un peu comme ça. S’ils fonctionnent, c’est parce que le …

sciatique

La sciatique, c’est pas automatique !

La sciatique est une douleur vive qui se propage le long du nerf sciatique. Elle concerne le plus souvent l’arrière du corps, se propager sur le devant de la cuisse aussi. Le plus souvent, elle est unilatérale, mais parfois les deux côtés du corps sont concernés. Elle se résorbe la plupart du temps sous 4 semaines, mais réapparaît régulièrement si on ne fait rien. Voici donc des solutions simples à mettre en place. Plus vous vous y prendrez tôt, plus facilement vous soulagerez vos douleurs ! Acupressure pour combattre la sciatique Les points à stimuler varient en fonction de la localisation de la douleur : souffrez-vous à l’arrière de la cuisse ou sur le côté de la jambe ? Dans les deux cas de sciatique Ce point réflexe soulage grandement, tout en faisant un peu mal. Il est sur la plante des pieds, sur la partie externe du talon. Utilisez une petite balle dure pour le stimuler en faisant une pression sur lui.   Si la sciatique est le long de l’arrière de la cuisse …

lombalgie

Mal de dos : lombalgie, lumbago et tour de rein

Lombalgie, lumbago et tour de rein désignent la même : avoir mal au du dos. C’est le mal de dos le plus courant. Contrairement à ce pensent beaucoup, il ne s’agit pas tant d’un problème de colonne vertébrale que d’un problème de tension musculaire. Voici comment le surmonter en une dizaine de minutes par jour. 1) En préventif et curatif : s’allonger 5 minutes plusieurs fois dans la journée Une façon simple de régénérer la colonne vertébrale au cours de la journée est tout simplement de s’allonger. En s’allongeant 5 minutes (20 minutes serait l’idéal), on permet aux vertèbres de ne plus être soumise à la gravité. Pour optimiser l’exercice, on s’allonge et on plie les genoux, pieds au sol. On écarte légèrement les genoux, de manière à avoir le centre des genoux au-dessus des petits orteils. On étire un peu la nuque en rentrant légèrement le menton pour étirer les cervicales. On pose les mains sur le bas des côtes pour avoir les coudes éloignés du corps, ce qui permet d’obtenir une sensation d’ouverture …